A TAAABLE

Laits 1er, 2e ou 3e âge, lait infantile… Quel lait pour mon bébé ?

Laits 1er, 2e ou 3e âge, lait infantile… Quel lait pour mon bébé ?

Lorsque l’on devient parent et même pendant la grossesse, on peut se sentir un peu perdus. Bébé n’est pas livré avec une notice ? Zut. Il faut donc emmagaziner pas mal d’informations, et parfois disons-le, on se sent un peu perdu. C’est pour ça que nous, chez Popote, on aime bien vous expliquer les choses simplement, pour que vous y voyiez plus clair. Car en fin de compte, c’est tout simple ! On fait le point sur les laits. Pourquoi y’a-t-il autant de laits, quelles sont les différences entre premier et deuxième âge, qu’est-ce qu’on met dedans, comment peuvent-ils être adaptés aux besoins de certains bébés ? Notre diététicienne-nutritionniste Loetitia Pescot nous plonge dans un univers 100% lacté.

Sans oublier qu’il n’y a pas une bonne façon de faire, ça se saurait ! Chacun doit rester à l’écoute de ses envies et besoins, allaitante ou pas, adepte du lait maternisé ou des deux, habituée aux tirages de lait en douce, à la bouteille d’eau à trimballer, aux crevasses, aux dosettes à compter, aux pics de croissance, aux réveils nocturnes… Bref, le lait. Pour tous.

bébé qui téte

Lait saviez-vous ?

Et oui, nos super jeux de mots sont de retour, pardon. C’est pour capter votre attention ! Nous sommes obligées de rappeler que selon l’OMS le lait maternel est le mieux adapté au nourrisson. Nous avons beau être un peu loin derrière pratiquement tous les pays d’Europe en matière d’allaitement, l’OMS recommande un allaitement de 6 mois. Pour cette raison, vous ne verrez jamais une publicité pour un lait 1er âge.

En Europe, la règlementation est très stricte pour les laits 1ers et 2ème âges, tant et si bien qu’il n’y a pas d’énorme différence entre les uns et les autres.

Très important : le lait de vache n’est pas adapté aux besoins d’un nouveau né, son taux de protéines est trois fois supérieur à un lait spécialisé.

C’est quoi cette bouteille de lait ?

On va essayer de vous donner une réponse simple (plus simple que celle de Les Nuls). Il existe donc trois grandes familles de laits :

– De zéro à 6 mois c’est le lait pour nourrisson, ou lait 1er âge

– de 6 à 10-12 mois, c’est le lait 2ème âge

– de 10 à 12 mois jusqu’à environ 3 ans (et au-delà si on a envie) c’est le lait 3ème âge (en poudre) ou lait croissance (liquide).

Les laits sont tous faits à base de protéine de lait. Il en existe deux sortes :

les protéines solubles, qui sont facilement digérées et qui est intéressant lorsque bébé est constipé.

la caséine qui a un effet plus rassasiant que certaines protéines solubles. Il est recommandé pour les petits gloutons et les bébés qui ont des reflux.

En ce qui concerne les lipides, généralement, les laits contiennent des matières grasses végétales, nécessaires au bon développement neurologique de bébé. Souvenez-vous de notre topo sur les acides gras essentiels. Mais breaking news, d’ici 2020, une teneur en VHA définie, sera obligatoire dans tous les laits 1er et 2ème âges.

Dans la famille glucides, il existe là encore deux types de laits :

– le lactose, c’est à dire le sucre naturel du lait. Efficace en cas de constipation.

– les dextrines

Généralement, les laits font un mix des deux. Mais vous pouvez jouer sur l’un ou sur l’autre en fonctions de l’organisme de bébé. Lorsque bébé a des diarrhées, on choisit un lait sans lactose.

bébé avec biberon

Une formule épaissie c’est quoi ?

La formule épaissie classique se trouve en supermarché, une formule plus épaissie dite « AR » se trouve en pharmacie. Quand un bébé régurgite par exemple, une simple formule suffit.

– il y a celle à l’amidon de pomme de terre, la formule classico-classique.

– celles au caroube, plus dense.

– un mix des deux

Les formules épaissies ont un effet intéressant sur le transit de bébé.

– il y a les formules enrichies en probiotiques qui viennent enrichir la flore intestinale

– les formules enrichies en prébiotiques qui favorisent le développement des « bonnes » bactéries intestinales

– celles qui contiennent des ferments lactiques comme ceux que l’on trouve dans les yaourtsIls ont tous une action sur les diarrhées.

Notez que certains laits en contiennent sans forcément que ce soit écrit dessus, comme Guigoz par exemple, qui dote son lait premier âge de probiotiques.

Les nouveaux laits végétaux infantiles

On trouve très peu de laits à base de protéine de soja aujourd’hui, il y en a de moins en moins. Vous trouverez des laits à base de protéines de riz hydrolysées enrichies. Ils sont vivement recommandés aux enfants intolérants, aux familles végans, cela reste la meilleure solution pour ne pas avoir un bébé carencé. Mais mieux vaut privilégier le lait si on ne rencontre pas de problème particulier.

On choisit quoi ?

Alors là on vous voit, vous vous dites mais comment suis-je censé choisir mon lait ? Tranquille Emile. Les laits en vérité, se ressemblent tous un peu. Vous pouvez simplement jouer sur les troubles digestifs fonctionnels de bébé. Sans prescription médicale, des laits pour régurgitation, constipation, reflux et coliques sont facilement mis à disposition dans le commerce.

Il existe des substituts sans lactose pour les intolérants, les allergiques, avec une protéine différente. Aussi chez Popote, nos purées de legumes/viandes ou compotes de fruits sont garanties à 100% sans trace de lait, idéal si votre bébé est allergique au lait.

bébé biberon
beberon et maman avec bébé 2eme plan

Et les quantités dans tout ça ?

Vous savez ce que l’on va dire pas vrai ? Il faut s’adapter à bébé. Chaque enfant nait avec un poids et un appétit différent. Ce que l’on vous communique n’est qu’une moyenne, à ajuster à chaque enfant grosso-merdo comme on dit.

Donc, pour vous donner un ordre d’idées :

A la sortie de la maternité bébé boit 7 biberons de 70ml par jour pendant 8 à 10 jours environ.

Pendant le premier mois, il passe à 6 prises de 80ml.

Ensuite, on s’adapte à chaque enfant mais on part sur :

6 biberons de 100ml à 1 mois

5 biberons de 120ml à 3 mois

5 biberons de 160ml à 4 mois

Lorsque l’on commence la diversification alimentaire entre 4 et 6 mois, on propose 2 à 3 biberons de 200ml environ. Mais notez bien que certains enfants iront plus vite et d’autres moins.

Pour les jeunes parents, notez que certains enfants prennent naturellement le rythme de la famille. Mais si son horloge biologique est légèrement décalée, quoi qu’il arrive, lorsqu’il ira chez sa nourrice ou à la crèche, bébé prendra un rythme « normal ». Pour vous repérer, sachez qu’à 6 mois bébé doit faire 4 ou 5 repas maximum.

Fun fact : avec le début de la diversification alimentaire, certains enfants se retrouvent sur leur faim, ils pleurent car ils ne sont pas assez rassasiés. Restez à son écoute !

Sélection légumes pour Bébé

Sélection fruits pour Bébé