ÇA VA MILKER BÉBÉ

Quel lait infantile choisir après son allaitement ?

Que ce soit par manque de temps, de conviction, de changement d’avis, d’emploi du temps, de douleurs, de rejet du bébé… il y a 1000 raisons de vous retrouver ici. L’arrêt de l’allaitement ou le passage à l’allaitement mixte, cela peut être un deuil comme un soulagement. Et si vous hésitez ou que c’est à regret envoyez-nous un message pour un coup de boost ou filez voir votre IBCLC préférée.

Et sinon, pas de culpabilité Mama ! C’est OK de passer au lait infantile et ce, n’importe quand : à 15 jours, à 3 mois comme à 18 ! Be cool. Il y a 1000 façons d’être parent. Comment réaliser cette transition au mieux ? On fait le point.

DSC_4467-min

Or blanc

Vous avez donné le meilleur lait à votre bébé, le vôtre, alors il est normal de vouloir un lait infantile qui ressemble le plus à du lait maternel. Seulement, c’est important qu’on soit honnête avec vous : le lait infantile, ce ne sera jamais du lait maternel. On vous refait le topo juste là : la différence entre le lait maternel et le lait infantile.

Le lait infantile apporte des nutriments et assure la croissance de Bébé. Le lait maternel aussi, bien sûr, sauf que c’est du sur-mesure pour Bébé et qu’il embarque avec lui des milliers de cellules vivantes (anticorps, anti-allergènes, enzymes …).

Une fois qu’on a compris ça, on a compris qu’il y a 1000 fois plus de différences entre du lait maternel et du lait infantile, qu’entre n’importe quels laits infantiles. Mais alors pourquoi en France, le choix est aussi large ? On sait que ça peut sembler vertigineux mais pas de panique, on va vous aiguiller.

Lait-gislation 

Déjà, zen soyons zen car le lait infantile est soumis à une charte très stricte et sa composition repose sur un cahier des charges (très très) précis. La lait-gislation concernant les nourrissons est évidemment respectée à la lettre. Tous les laits infantiles que vous trouverez sur le marché couvrent les besoins essentiels de Bébé, avec des seuils mini et maxi bien définis pour chaque nutriment et du DHA (le fameux) partout, car c’est obligatoire depuis 2020.

Papa, c’est quoi cette boîte de lait ?   

Oui, il existe une MULTITUDE de laits différents. Alors, c’est quoi ce charabia ? C’est assez simple. On vous déroule la liste des principaux laits : 

Le lait relais, ça change quelque chose ?

Et bien, non aucun lait n’est plus relais que l’autre. Marketing quand tu nous tiens… Conçu pour VOUS mère allaitante qui passe au biberon, finalement le lait relais n’apporte ni plus ni moins qu’un lait infantile classique pour, souvent, un prix plus élevé.

A chaque âge, son lait infantile. 

Lait 1er âge jusqu’à 6 mois, lait 2ème âge entre 6 et 10/12 mois, et lait de croissance à partir de 10/12 mois… et oui, au fil du temps Bébé avance dans la diversification, et la composition du lait infantile évolue avec.

Boîte de lait infantile
Préparation biberon

Convictions, quand tu nous tiens ?

Choisir son lait, c’est pour beaucoup une histoire de convictions. Bio ou non bio (ça change rien pour Bébé, mais ça joue sur la planète et le bien-être animal), fabriqué en France ou non, avec ou sans huile de palme (si y’en a pas, c’est remplacé par de la crème de lait pour les apports en acide gras)…

Du lait, encore du lait

On trouve des laits dits « classiques » à base de lait de vache, de lait de chèvre ou des jus végétaux. Et si Bébé a des maux bien particuliers, on peut trouver des laits pour troubles fonctionnels – c’est le cas des laits épaissis ou anti-régurgitations – ou carrément des laits thérapeutiques dans le cas d’APLV, diarrhées aiguës ou dénutrition.

Am, stram, gram… ? 

Comment choisir face à cette vague de laits différents ? Et bien, on commence par voir si Bébé a des besoins spécifiques ou si un lait infantile classique c’est OK. On met dans la balance ses envies, ses convictions, son organisation et son budget, et puis vous trouverez l’heureux élu. Et pour plus de détail, on a le max d’info sur comment choisir son lait, juste ici.

On fait comment la transition ?

Bon, le lait maternel c’est super sucré, et ça a le goût de ce que vous mangez, donc forcément le passage au lait infantile, c’est pas toujours easy baby. Alors le mot d’ordre : prendre son temps.

On commence par mélanger lait maternel et lait infantile : deux tiers, un tiers au début, puis moitié moitié, puis un tiers, deux tiers, jusqu’à donner son premier biberon complet de lait infantile.

Si c’est plus compliqué que prévu, on ne désespère pas, on peut y aller encore plus progressivement, tester avec un autre contenant (verre, tasse à paille…) ou mélangé avec une purée de fruits ou légumes.

Chacun son rythme, Bébé.

Transition lait infantile

Découvrez notre lait infantile BIO

  • X
    produit_lait_1_popote

    Le Lait 1er âge

    800 g
    17 avis
     
    19,50
    +
  • X
    produit_lait_2_popote

    Le Lait 2ème âge

    800 g
    26 avis
     
    18,50
    +
  • X
    produit_lait_croissance_popote

    Le Lait 3ème âge Croissance

    800 g
    27 avis
     
    17,50
    +