Les protéines :
leur rôle dans la diversification alimentaire

Diversification_alimentaire_proteines_bebe

Le saviez-vous ? Vous pouvez intégrer les protéines dès le début de la diversification alimentaire de Bébé. Oui oui, promis, que Bébé ait 4, 5 ou 6 mois ça lui permet de commencer la découverte des goûts.

Pas très à l’aise avec le sujet de la diversification ?

Les protéines c'est quoi ?

Diversification_alimentaire_4mois

Les protéines sont des macro-nutriments, comme les glucides et les lipides. Parmi ces trois-là, pas besoin d’en favoriser un plus que l’autre, ils sont tous utiles au bon fonctionnement de la machine (oui, le corps).

Chez Bébé, les protéines sont indispensables à sa croissance, elles interviennent dans le renouvellement musculaire, cutanée et dans la masse osseuse. Elles constituent des anticorps, les hormones, les enzymes. Bref, il faut le bon équilibre et là, on vous aide.

D’après l’ANSES (Agence Nationale Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale) : 

“Dans l’organisme, les protéines jouent des rôles essentiels : 

  • un rôle structural et participent au renouvellement des tissus musculaires, des phanères (cheveux, ongles, poils), de la matrice osseuse, de la peau, etc.
  • elles participent à de nombreux processus physiologiques, par exemple sous la forme d’enzymes digestives, d’hormones, de récepteurs ou d’immunoglobulines (anticorps).”
proteines_diversification_alimentaire_bebe

Les protéines animales

Ce sont les plus riches en acides aminés essentiels. Les biens nommés : viande, œuf, poisson. Et on ne néglige pas les poissons gras et leur super apport en DHA*.

Autre source : les produits laitiers, souvent négligés les pauvres ! On parle du lait et des dérivés du lait.

*Le DHA (ou acide docosahexaénoïque) est l’un des acides gras polyinsaturés faisant partie de la famille des Oméga 3. Ces acides gras ne sont pas produits par le corps humain, il est donc important de lui en apporter en quantités suffisantes par le biais de l’alimentation.

proteines_vegetales_bebe

Les protéines végétales

Les céréales et les légumineuses, sans rentrer dans le détail, elles sont bourrées d’acides aminés. Il y a toutefois toujours UN acide aminé manquant qui fait que ça limite l’apport en protéines pour l’organisme et c’est pour ça qu’on doit associer les deux sources de protéines : céréales et légumineuses.

Par exemple, le couscous végétarien c’est top en apport. Pareil pour le dhal, cette spécialité indienne. Ou la combinaison riz et soja ! Le fait de les associer donne une protéine vraiment complète. 

Les oléagineux, noix, noisettes, arachides… sont très riches en protéines (et en bonnes graisses).

Les fruits à coque (jamais entiers avant 3 ans car on a un risque de fausse route) peuvent être proposés à Bébé dès 4 mois. On peut les introduire sous forme de poudre ou de purée par exemple, mais en petite petite quantité (une demi-cuillère à café).

On commence quand ?

On peut démarrer l’introduction des protéines animales et végétales  dès 4 mois et dès le début de la diversification alimentaire. On donne l’aliment séparément au début pour que Bébé s’habitue et en purée lisse.

C’est plus facile, de commencer par des viandes blanches : poulet, dinde,
veau, jambon blanc (sans le gras et sans sel).
On peut donner aussi du poisson deux fois par semaine : colin, cabillaud et au moins un poisson gras : saumon, maquereau… Ainsi que de l’œuf dur écrasé (bien cuit). Côté protéines végétales, dès que Bébé a goûté séparément et adopté cette nouvelle saveur, on les donne systématiquement avec des légumes (environ ¼ de protéines végétales mixés pour ¾ de légumes).
On introduit aussi les féculents complets, si Bébé digère bien et le gluten.

Quelles quantités de protéines pour bébé âge par âge ?

0 à 4 mois

0 à 4 mois

Les protéines sont apportées uniquement par le lait maternel (ou préparation pour nourrissons). Cela suffit amplement à Bébé.

4 à 5 mois

4 à 5 mois

On introduit les protéines végétales en apportant des céréales et parfois un peu de pomme de terre dans les purées : ¼ de céréales ou légumineuses pour ¾ légumes.

C’est 5g par jour pour les viandes, poissons et œuf dur, soit une cuillère à café.

6 à 8 mois

6 à 8 mois

On ajoute 15g de protéines (viandes, poissons, oeuf) à la purée de légumes une fois par jour, autrement dit en langage Popote : 1/3 de gourde. On peut aussi ajouter un petit suisse ou 50g de fromage blanc.

Côté protéines végétales, on passe à moitié moitié avec les légumes.

Diversification_alimentaire_4mois

Avantage Popote : proposez de goûter séparément le poisson ou la viande à Bébé pour qu’il s’habitue au goût du poulet, de la dinde, du veau, du colin… 

9 à 12 mois

9 à 12 mois

On passe à une texture hachée pour apprendre à Bébé à se servir de ses petites canines qui ont été si douloureuses à pousser.

On passe à 20-25g de protéines, soit 1/3 à 1/2 Popote = 2 ou 3 cuillères à café.

On introduit également plus de céréales : pâtes cuites, riz, vermicelles et quelques légumineuses sans peau type pois cassés. Par jour, vous pouvez ajouter 50 à 150g de pâtes ou riz, selon l’âge et l’appétit de Bébé. On fait toujours moitié moitié avec les légumes.

Attention : pas de charcuterie à cet âge-là si vous l’envie vous prenait.

1 à 2 ans

1 à 2 ans

On passe aux petits morceaux, Bébé apprend peu à peu à mâcher. On passe aussi à la Popote en entière, soit 30g de viande. Et on propose 2-3 produits laitiers par jour.

Si vous voulez tout savoir (et briller en société) 6 tips !

1

Remplacez la matière grasse par une purée d’oléagineux comme de la purée d’amandes en magasin bio, ça change un peu et c’est excellent !

2

Sur le podium de la prot’ c’est l’œuf qui rafle la première place car c’est « la protéine parfaite ». On le donne avec son jaune et son blanc, toujours très cuit (-cuit, pardon). Quant à la cuisson des protéines pour bébé : Tout doit être servi bien cuit pour les petits ! Pas de tartare pour bébé.

3

On choisit ses produits laitiers au lait pasteurisé, sauf pour les fromages à pâtes pressées cuites comme le gruyère ou le Beaufort, et avec du lait entier (pas de 0%, demi-écrémés, ou écrémés avant 3 ans).

4

Attention, on ne dépasse pas 800ml de lait infantile après 1 an, car cela ferait trop de protéines. Si vous allaitez, ça reste à la demande (en plus d’être le meilleur pour Bébé, c’est pratique, pas besoin de compter). On garde la tétée (ou le lait 3ème âge) jusqu’à 3 ans.

5

On n’est pas obligé d’en manger tous les jours ! Et ce n’est pas parce qu’on augmente les protéines qu’un petit mangeur va prendre du poids.

6

On n’oublie pas, le poisson gras deux fois par semaine (les mêmes quantités que pour la viande). Excellent aussi pour les lipides !

Les tips Popote : remplacez la matière grasse par une purée d’oléagineux comme la purée d’amandes en magasin bio, ça change un peu et c’est excellent !

Popote une gamme 100% adaptée à la diversification alimentaire

popote_alimentation_bebe_bio

Fruits, légumes et viandes bio

gourdes_mono_saveur_popote

Une saveur à la fois

popote_sans_allergene_bebe

Sans allergène

compotes_sans_sucre_ajoute_bebe

Sans sucre ajouté

purees_compotes_bebe_sans_conservateurs

Zéro conservateur

Découvrir nos protéines mono saveurs !

  • X
    poisson pour bébé colin

    Le Colin

    60 g
    58 avis
    Yuka : 90/100
    2,50
    +
  • X
    Gourde de purée de veau pour bébé bio

    Le Veau

    60 g
    58 avis
    Yuka : 100/100
    2,50
    +