WE LOVE

Soulager les maux de bébé au naturel : trucs et astuces

En tant que parents on est souvent confronté à la détresse de son enfant : poussées dentaires, coliques, peau fragile… Le problème c’est qu’à moins d’un RDV chez le pédiatre, un antibiotique, il n’y a : rien à faire. On se sent démuni. Voici un article écrit par une maman qui a scrollé tout internet plusieurs fois à 3h du matin, à la recherche des bienfaits de la nature, de trucs de grand-mères. A la recherche du sommeil et du réconfort. On espère que ça vous aidera pour vos prochaines nuits blanches ! Comment soulager les maux de Bébé au naturel ? Suivez le guide.

maman_bebe_parentalite

Les fesses rouges : comment les soulager naturellement ?

Le fameux érythème fessier peut nous mener la vie dure…  A chaque poussée dentaire (pour en savoir plus jetez un coup d’oeil sur notre article dédié aux poussées dentaires de Bébé), les jolies petites fesses de bébé deviennent rouge vif, le faisant parfois pleurer à chaudes larmes. Alors oui, on a tous des crèmes épaisses, blanches et grasses qu’on trouve en pharmacie. Mais saviez-vous qu’il existe des astuces naturelles pour soulager un érythème fessier ? Voici quelques pistes :

Le laisser le plus possible le cul nu, c’est un bon début, même si on vous l’accorde, un accident est vite arrivé héhé. M’enfin vous avez l’info. On essaye également de le changer le plus possible car une couche humide favorise les rougeurs. De la même manière, on prend le temps de sécher les fesses de bébé après le bain avec soin mais sans frotter. On évite : les savons agressifs, le talc, les lingettes industrielles… On préfère : le liniment, bien plus riche pour sa peau sensible. Et si vous êtes vraiment chaud, vous pouvez même faire votre propre liniment maison.

Ce qu’il faut avoir dans sa pharmacie

un hydrolat de camomille, super apaisant, on peut lui en appliquer en soin ou pour nettoyer ses fesses. Vous avez de la camomille dans le placard ? Faites-la infuser et imbibez des cotons, ça marche aussi. Si bébé se gratte jusqu’au sang, un cataplasme de pomme de terres râpées entre deux compresses : c’est audacieux mais quand on est au bout du rouleau tout peut passer. Enfin, plus classique mais toujours concernant la fécule de pommes de terre, on peut la saupoudrer comme du talc.

En pharmacie, en cas de GROSSE crise vous pouvez acheter du permanganate de potassium et diluer une dose de poudre pour faire un bain de siège. Un truc de grand-mère vieux comme le monde, c’est joli ça rappelle les cours de physique-chimie mais attention, ça tâche !

L’eczéma

L’eczéma se hisse très haut dans les problèmes les plus répandus et pourtant quasi intraitables de peau. Cette maladie répond en plus aux divers éléments de la vie : un stress, un changement, le froid, une douleur etc. Autant dire que quand bébé a un terrain, il peut aisément faire des crises lors des poussées dentaires et si en plus c’est l’hiver, que l’eau est calcaire (coucou les parisiens !) vous y êtes. On ne va pas vous dire d’hydrater sa peau matin et soir vous le faites déjà (Aderma c’est ++ et les responsables de crèches recommandent du beurre de karité pur). En revanche il reste : l’homéopathie. Quelques granules dans le biberon pour soigner/prévenir ça fait pas de mal.

Pour le reste, c’est terrible à dire mais veillez à ce que les ongles de bébé soient toujours impeccablement coupés pour ne pas qu’il se gratte jusqu’au sang. Enfin, pour finir sur une note plus douce, les bains de flocons d’avoine sont un réconfort. Non pas que l’on imagine le bain comme un gigantesque bol de céréales dans lequel baignerait l’enfant, mais plutôt des solutions à verser dans le bain pour adoucir l’eau et hydrater sa peau. Si vous souhaitez infuser et presser manuellement des flocons d’avoine c’est possible aussi, mais là, on ne répond plus de rien 🙂 (les recettes sont sur Internet et c’est véridique)

Bébé allongé
bebe_allongé

Le nez bouché

Casse-tête de tous les parents la moitié de l’année. Bébé a le nez bouché et s’il a une tétine vous avez le COMBO gagnant. Il ne peut pas téter et respirer donc : il s’énerve. Il se réveille toutes les heures, toutes les deux heures si vous avez de la chance. Bref, c’est la nuit blanche assurée, la bonne humeur s’est envolée. Alors en tant que parent on s’est tous déjà demandé mais COMMENT débouché ce p**** de joli petit nez retroussé ?

Nos solutions naturelles

Au-delà d’un bon lavage de nez en bonne et due forme : sérum phy ou eau de mer et même le spray ActiSouffre, votre pédiatre vous donnera peut-être un spray spécial sur ordonnance… Certains pédiatres déconseillent ces produits « forts » pour les petits. Nous, on a complètement adopté la technique ancestrale de l’oignon coupé « sous l’oreiller ». On ne le met pas directement sous sa tête mais à proximité de son lit. L’idée : vous pelez l’oignon, vous le coupez en quartier et ses actifs anti-inflammatoires vont décongestionner les voies nasales. C’est même efficace contre la toux. Par contre une odeur infâme va s’emparer de la pièce, soyez prévenu. Le sommeil ou l’ambiance, il faut choisir.

Si vous êtes adepte d’homéopathie, des granules d’Allium Cepa dans le biberon sont également fortement recommandées ! D’ailleurs le saviez-vous ? Allium Cepa c’est le nom scientifique de l’oignon ! A vous les camemberts au Trivial Poursuite !

Les coliques

Enfer de tout jeune parent, les coliques peuvent être démoniaques. Bébé se tord, il hurle, la digestion est un enfer. Vous avez lu et vous savez quelle position adopter (sur le ventre !), le peau-à-peau, les massages. Évidemment, le fenouil, la mélisse, en tisane lorsque maman allaite (digestion au top) ou dans son biberon. Les probiotiques reviennent souvent, ils sont disponibles en pharmacie.

Enfin dans la naturopathie, l’eau d’argile verte fait également des miracles : 1 cuillère à soupe d’argile verte dans un verre d’eau. Laissez décanter 12 heures. Faire beau l’eau (sans la poudre au fond) à bébé. Enfin, l’emmaillotage s’inscrit dans les solutions naturelles pour soulager les coliques des nouveau-nés.

bebe_et_papa_sur_le_lit
2 bébés buvant du lait

Le hoquet

Là, on vous a piégé. On a absolument aucune idée de comment faire passer le hoquet. On y a cru pourtant, a retourné Internet mais il n’y a rien de probant. On retient quand même que le hoquet c’est « normal » et absolument pas grave. On entend souvent les grands-mères dire « Ah, c’est un pic de croissance », et c’est peut-être pour ça que ça arrive si souvent pendant la première année. Sinon, y’a des explications scientifiques méga claires, mais pas de solution miracle. Non on ne peut pas faire le coup de lever les bras, boire un verre d’eau, avec un couteau pointu, à l’envers. Pincer le lobe de l’oreille ? Même faire peur ça ne marche pas. Un bébé ça n’a pas de frayeurs (quelle chance !) On conseille donc : un biberon d’eau. Le fait de téter fait passer le hoquet. Ce qui passe à 1 an mais pas à 30 😉 Ou sinon : un peu de miel (après 12 mois) ou de sucre sur sa tétine/son pouce. Ou une goutte de citron.