A TAAABLE

Quel goûter donner à bébé entre 4 et 36 mois ?

Ahhh le goûter, certainement le repas qu’on aimerait bien conserver adultes (quoi ? quel paquet de gâteau dans mon tiroir de bureau ?), certainement les plus douces madeleines de Proust (les crêpes à la fleur d’oranger de ma maman… Snif !). Bref, le goûter s’introduit à partir de 4 mois (même si c’est un bien grand mot), et jusqu’à 3 ans. En réalité jusqu’à bien plus tard, mais disons qu’à 3 mois, l’enfant est à peu près fini, il sait mastiquer et vous n’avez plus besoin de nos conseils. Nous avons donc demandé à notre diététicienne-nutritionniste en chef j’ai nommé Loetitia Pescot de nous raconter quel est le goûter idéal, âge par âge, et comment nos Popote vous sont utiles étape par étape. C’est parti !

Avant 4 mois, bébé boit !

Bébé ne sait pas faire autre chose que téter.

Traduction en Popote : Niet. On patiente encore un peu !

Entre 4 et 6 mois, cuillère et dépendance

A partir de 4 mois révolus, on (peut) introduit une cuillère de compote pour bébé au goûter ! Bébé s’habitue alors à ça, la cuillère, puis surtout à votre tête mi-concentrée, mi-poisson rouge qui essaye de lui mettre quelque chose dans la bouche ! A 5 mois, on peut lui donner 1/3 ou 1/2 Popote et on n’oublie pas le rôle essentiel du lait à cet âge. Chaque enfant étant différent, l’appétit évoluant d’enfant en enfant, de jour en jour, n’imposez aucune règle stricte !

Traduction en Popote : Compote de pomme, vanille et fleur d’oranger ou la mousse légère banane et carotte.

Compote pomme
Gateau semoule banane

A partir de 6 mois, début du fun dans l’alimentation de bébé

On garde toujours un produit laitier, mais cela peut être un biberon, une tétée ou un laitage. Cela peut être un laitage nature, l’idéal étant d’éduquer le palet de bébé au goût du yaourt au lait entier ou le fromage blanc à 3,5 % de matières grasses (anciennement 20% de matières grasses) qui n’est pas acide. Mais sinon, avec une cuillerée à café de sucre c’est ok ! C’est moins que les yaourts déjà sucrés… A cet âge-là, bébé boit toujours 500ml de lait par jour. D’ailleurs, on peut écraser un peu de biscuit sec type petit beurre et en mettre dans le biberon avec du lait 2e âge, cela donne un petit goût sympathique qui change un peu (vers 6-7 mois). A partir de 8 mois, on propose un petit gâteau sec, qu’il va machouiller sympathiquement en mettant des bouts de miettes mouillées un peu partout (mais rassurez-vous c’est adorable !)

Traduction en Popote : Compote Pomme Abricot et pointe de verveine ou le gâteau semoule cacao et banane.

A partir d’1 an, lève toi et mâche !

Les douze premiers mois de vie de bébé, il triple son poids, et ses besoins aussi. Après disons que ça stagne et que les besoins augmentent seulement de 100kcal (autant dire, peu !). Donc on ne double pas les quantités quand bébé souffle sa première bougie. On entre dans l’ère de la mastication ! A partir d’un an, on peut donner du pain avec un bout de chocolat ou de fromage (on n’oublie pas le produit laitier). On considère que trois articles pour un goûter c’est beaucoup, deux c’est bien entre 1 et 3 ans, et comme on doit faire bien mastiquer bébé, on essaye de divertir un peu les goûters. Toujours un produit laitier et un féculent source de glucides. Aussi, on peut se lâcher un peu plus, donner des gâteaux par exemple you-hou. Une fois par mois aussi, on peut se permettre un petit junk-goûter, un goûter festif pour récompenser les bonnes habitudes apprises… C’est sûr que c’est dur de trouver de l’inspiration pour varier les goûters, et clairement vous avez soit la chance d’avoir un gros mangeur bien curieux qui aime tout, où un petit troll de l’alimentation qui aime que le pain, sans croûte, sans rien. En tout cas le week-end, faites-vous plaisir entre 12 mois et 3 ans : gâteaux maisons, crêpes…

Traduction en Popote : Le muffin pomme-framboises ou le cake à la figue.

Gateau framboise