A TAAABLE

Poussées dentaires : les repérer, les soulager

Dans le top 3 dans des angoisses chez les jeunes parents il y a : les poussées dentaires de Bébé. Derrière les coliques et le RGO. Normal, on vous rabâche à la télé qu’il y a des « solutions » pour les soulager, la légende dit que c’est un cauchemar pour les parents.

Après une grossesse, un accouchement, un post-partum, un être-humain à charge pour les 25 prochaines années, vous vous dites que vous avez tout vu ? Vous n’avez RIEN vu. Bienvenu dans le monde merveilleux de la poussée dentaire. Prenez place, asseyez-vous, confortablement hein, ça dure… 3 ans en moyenne 🙂

Avant de rentrer dans le vif du sujet, un peu de théorie :

La poussée dentaire c’est normal, c’est un des nombreux processus naturels dans le développement de bébé. Il y a 20 jolies petites dents de lait qui vont se mettre en place progressivement dans la bouche de votre enfant.

Les premières dents apparaissent quand ? Chaque enfant est différent ! Saviez-vous que certains nouveau-nés naissaient avec une dent ? Mais pour la plupart des êtres humains que nous sommes, la première poussée c’est en bas, au centre, puis en haut, entre 6 et 10 mois. On vise LARGE car chaque enfant va à son rythme !

Le programme des réjouissances :

1 – les incisives du bas entre 6 et 10 mois

2 – les incisives du haut entre 7 et 12 mois

3 – les incisives latérales du bas entre 7 et 16 mois

4 – les incisives latérales du haut entre 9 et 13 mois

5 – les premières molaires du bas entre 12 et 18 mois

6 – les premières molaires du haut entre 13 et 19 mois

7 – les premières canines du haut entre 16 et 22 mois

8 – les premières canines du bas entre 16 et 23 mois

9 – les deuxièmes molaires du bas entre 20 et 31 mois

10 – les deuxièmes molaires du haut entre 25 et 33 mois

Quels sont les symptômes ?

A en croire certains parents, parfois il n’y a absolument « aucun » symptôme. Pif, pouf, un beau matin, deux belles dents sont apparues. Un vrai conte de fée. Si vous faites partie de cette catégorie, vous ne seriez pas là. Alors, on ne va pas vous mentir : la poussée dentaire c’est : un érythème fessier, les joues rouges, un enfant qui – en toute logique – se touche la bouche -, bave, mord tout ce qu’il trouve, un enfant ronchon voire même désagréable au point où vous regrettez parfois votre vie de célibataire vous voyez ? Là vous y êtes. Parfois, la poussée s’accompagne d’une fièvre, d’une rhino, d’une otite mais là, certains pédiatres vous diront que c’est « un mythe ».

Combien de temps ça dure ?

La nature vous le dira ! Pour certains, le temps d’une nuit. Pour d’autres (moi par exemple) des mois ! Certains vous diront qu’ils passent des nuits atroces lorsque ça perce. Dans mon cas, quand ma fille fait ses dents sur 6 mois, je ne vois pas la différence lorsque ses dents percent. Comme dans la diversification il n’y a pas de solution miracle, chaque enfant va à son rythme, ça nous apprend la patience non ?

Globalement, il y a « des poussées », c’est-à-dire des pics d’intensité de douleur. Au début, ça ne se voit pas, puis vous voyez la dent apparaître sous la gencive, blanche, puis vraiment sur le point de percer, le côté « dentelle » et enfin, la dent sort.

diversification_alimentaire_bebe_4_mois
Un bébé mange sa compote à la fraise Popote

Comment les soulager ?

On dit souvent que la douleur dentaire est ce qu’il y a de pire. Qu’un adulte ne supporterait pas la douleur infligée aux nouveau-nés. Quand j’ai mal quelque part, je prends un cachet. Si vous aussi, vous donnerez une dose de Doliprane à votre bébé lorsque la douleur est vive. Le paracétamol est le seul médicament que vous pouvez donner lorsque bébé ne supporte plus la douleur.

Sinon, il existe des solutions naturelles :

– Donner un anneau à mâchouiller il en existe des jolis comme chez Oli & Carol, mais aussi des réfrigérés pour un effet anesthésiant.

– Les doses d’homéopathie Camilia « pour apaiser bébé » mais en termes d’homéopathie vous pouvez piocher dans cette liste :

  • Chamomilla 9CH (3 granules, 4 fois par jour) si vous n’avez pas de Camilia, cela se dilue dans un biberon d’eau.
  • Borax 5CH (3 granules, 2 fois par jour) lorsque bébé est irritable, agité, salive beaucoup
  • Chamomilla vulgaris (9CH, 4 fois par jour) lorsque bébé est énervé, et passe des nuits compliquées…
  • Kreosotum (5CH, 3 granules, 4 fois par jour) lorsque ses gencives saignent, qu’il y a un érythème fessier.
  • Podophyllum 7CH (3 granules, 4 fois par jour) lorsque bébé se mord les doigts de douleur

Il existe également des gels comme le Dolodent. Un médicament en vente libre qui permet de soulager en frottant votre doigt contre la gencive de bébé. Vous pouvez également le faire avec une brosse à dent de doigt (oui oui, ça existe !)

Moins connu, le bâton de réglisse est une solution naturelle pour que bébé mâchouille et se soulage en même temps. On en trouve dans les magasins bio et en herboristerie.

Les huiles essentielles sont à manipuler avec précaution chez les tout-petits mais à partir de 6 mois vous pouvez en diluer 2 ou 3 gouttes dans une huile d’amande douce. Notamment l’huile essentielle de camomille noble, ou l’arnica et en appliquer délicatement sur la joue de bébé.

Il existe également des hydrolats de camomille que l’on trouve en pharmacie ou magasin bio que l’on applique à l’aide d’une compresse ou d’un coton sur la gencive douloureuse, 2 à 3 fois par jour pendant 5 jours maximum.

Le collier d’ambre quant à lui à fait sensation chez nos grands-mères, mais aujourd’hui on préfère l’éviter. Trop dangereux pour un tout-petit…

Bon courage, rappelez-vous que tout passe et que ce sera bientôt juste un mauvais souvenir ! En attendant on peut aussi faire kiffer Bébé en lui proposant nos Popote (miam !).