A TAAABLE

Les féculents : recettes, introduction, quantités..

Les féculents : recettes, introduction, quantités…

Si chacun a sa petite théorie sur les féculents, il est bien difficile de s’y retrouver pour démarrer leur introduction dans la diversification alimentaire. Même certains pédiatres ne sont pas d’accords entre eux ! La pomme de terre est-elle vraiment l’ennemi de la digestion ? Les pâtes ça fait grossir ? Que d’idées reçues… Pourtant, bébé a bien besoin de ce « carburant » de l’organisme car il s’agit bel et bien d’énergie ! Céréales, farines, féculents, légumes secs sont autant d’aliments qui couvrent les besoins nutritionnels de l’enfant. Mais pas question de les démarrer n’importe comment. Notre experte en nutrition et diététique Loetitia Pescot nous explique comment bien introduire les féculents et nous donne même quelques recettes avec Popote pour être au top !

Pates pour bébé

Piqûre de rappel

Notre spécialiste en nutrition aime faire quelques rappels de SVT pour celles et ceux qui roupillaient en classe. Mieux qu’un épisode de C’est pas Sorcier, les petites maquettes en moins ! Donc, les féculents qu’est-ce que c’est déjà ? C’est tout ce qui est à base de blé donc pâtes, pain, semoule, farine, mais aussi le riz, les pommes de terre, patates douces, boulgour, quinoa, orge, millet et sarrasin (pour les plus pointus). Mais on a tendance à oublier les légumes secs ainsi que le seigle, l’orge et l’avoine. Pfiou, on reprend son souffle. 

Les féculents sont une source de glucides complexes (rappelez-vous notre petit focus sur les glucides ici ) Les féculents contiennent donc de l’amidon, des protéines végétales (surtout dans les légumes secs) et des fibres (dans les céréales complètes et les légumes secs).

Attention idée reçue numéro uno : « Les féculents ça fait grossir ». Not. Les céréales et féculents ne contiennent pas de graisse, c’est la quantité consommée et ce que l’on rajoute qui fait grossir. Les féculents sont une source de glucides donc une source d’énergie pour l’organisme, qui, digérés, apporte le glucose nécessaire au bon fonctionnement du cerveau, et des vitamines du groupe B (pour ceux qui voudraient approfondir, ou qui ont loupé notre focus Vitamines c’est par ici )

Quand on veut des fibres on privilégie des céréales complètes et des légumes secs et de préférence d’origine biologique pour limiter les pesticides (car on ne retire pas la peau !).

Pour celles et ceux qui font des repas sans viande : céréales et légumes secs, leurs protéines sont complémentaires. On ajoute des légumes et on a un repas pour le soir ou le midi.

L’idéal c’est d’avoir un peu de féculents à chaque repas pour étaler l’apport énergétique et que bébé n’ait pas faim.

Attention : les petits peuvent avoir des problèmes de digestion, veillez à bien cuire les céréales ou les féculents pour une digestion plus facile.

Quand est-ce qu’on les introduit ?

– Vers 4 mois

La seule chose qu’on peut se permettre à cet âge-là, c’est les céréales infantiles, et pas n’importe lesquelles. Besoin d’aide ? Jetez un œil à notre article sur les petits-dej et les céréales ici : https://www.popote-bebe.fr/lemag/comment-pimper-le-petit-dejeuner-de-bebe/

– Vers 5-6 mois

Pour l’apport énergétique, on ajoute un peu de pomme de terre ou de patate douce dans les purées (surtout si on a supprimé un biberon !). Car avec des purées sans patate bébé risque d’avoir une petite faim, rappelez-vous que c’est beeeeaucoup d’eau ! Donc on met environ 1/4 ou 1/3 de pomme de terre par purée pour épaissir et caler bébé. A partir de 6 mois, on passe à une demie pomme de terre, la texture varie, bébé est ravi !

 – Vers 7-8 mois

Quand bébé accepte une texture un peu moins lisse, mettre beaucoup de légumes et quelques féculents type petites pâtes ou riz. On insiste sur la quantité de légumes nécessaire pour que cela mixe bien dans le robot, sinon ça fait une pâte pas tip-top. On évite les céréales complètes au début. Astuce de chef : utiliser des flocons de céréales bio c’est pratique et ça se trouve partout. On peut également ajouter un peu de crème de riz, avoine etc.

– Vers 8-9 mois

Si bébé accepte bien les morceaux, on peut donner sans mixer pâtes alphabet, riz très cuit écrasé, semoule, pommes de terre écrasées à la fourchette. On peut également lui proposer du pain !

– A partir de 10 mois

On peut commencer les légumes secs, mais de préférence en petite quantité car ils peuvent provoquer un inconfort digestif. Par exemple, commencer avec de la purée de pois cassé mélangée avec un peu de pomme de terre ou de courgettes. Ou également une purée de fèves décortiquées avec des épinards en purée ou en soupe.

-A partir d’1 an

Ensuite, on peut proposer à bébé des légumes secs entiers mais bien cuits car il y a cette petite peau. Autre astuce : le concassé de pois chiche en magasin bio, c’est super bon et il n’y a pas la petite peau, la texture est plus lisse. Les lentilles également se mixent plutôt bien !

Essayez 1 cuillère à soupe au départ pour voir si la digestion se passe sans problème 😉 On conseille d’en donner deux fois par semaine à partir d’un an.

Sélection de Popote légumes

Idées de recettes

– A partir de 6 mois

Pour une bouillie maison au lait de vache ou au lait 2e âge (on commencera à l’eau puis on ajoute les mesurettes de lait après la cuisson). Prenez 150ml de lait ou d’eau, mettez une cuillère à soupe de farine de maïs et faites bouillir 1 à 2 minutes. Une fois cuit, ajoutez hors du feu 1 cuillère à café de sucre ou de confiture, ou de compote (les mesures de lait 2 âge) et servir directement ! A partir de 7-8 mois vous pouvez ajouter de la semoule pour une bouillie plus texturée.

– A partir de 9 mois

Pour un repas complet vous pouvez utiliser notre gourde de tomates, mixez avec quelques pâtes type alphabet ou perles du japon cuites (40 grammes environ) cuites, ainsi que quelques feuilles de basilic, un filet d’huile d’olive et un peu de parmesan. Mama mia vous nous en direz des nouvelles !

Cela marche également avec notre gourde de courge butternut ou d’aubergine ou de petits pois (ou un mix de tout ça !) que vous mixez avec un riz rond à risotto par exemple, bien cuit, un peu de chèvre ou de kiri pour adoucir. Et hop une bonne petite purée gourmande, les petits adorent.

– Entre 10 et 12 mois

Pour un repas texturé : une gourde poulet,1/2 gourde carotte et 1/2 gourde de champignons (si si ça existe, c’est l’une de nos nouveautés héhé) mélangez avec un peu de riz, de quinoa ou du boulgour, une pointe de crème d’avoine ou de riz, 1 petite cuillère à soupe d’huile de colza, quelques épices (le curry va bien avec cette recette) et tadaaaa une recette de blanquette revisitée comme chez mamie !