A TAAABLE

Le B.A. BA de l’introduction des textures et morceaux

Étape logique dans la diversification, l’introduction des textures et morceaux n’en reste pas moins cruciale et source d’interrogation. On vous dit tout pour attaquer en douceur ! 

Introduction des textures

À quel âge introduire les textures et les morceaux pour Bébé ?

Au début de sa vie, bébé se nourrit exclusivement de lait. Et ce, jusqu’à 4 à 6 mois environ. A partir de cet âge, il commence en effet à avaler et maîtriser sa déglutition. Puis c’est un processus de succion, de déglutition et de respiration. C’est aussi le moment où sa motricité se met en place et où, à partir de 6 mois, l’alimentation exclusivement lactée ne suffit plus.

La vie est bien faite n’est-ce pas ? Il est ainsi capable de déplacer des objets ou de la nourriture avec ses petites mains potelées.

Alors que l’on soit team DME ou purée lisse puis introduction des textures moulinées et des morceaux, sachez que l’un et l’autre ne sont pas incompatibles. On peut faire l’un, l’autre ou les deux ! 

Comment savoir si mon bébé est prêt pour les textures moulinées et les morceaux ? 

Lorsqu’on commence la diversification alimentaire entre 4 et 6 mois, on démarre par des purées lisses, et à ce moment-là, la diversification ce n’est que de la découverte, le lait maternel (ou infantile) doit rester la priorité. Après deux mois de purées lisses, généralement vers 6 ou 8 mois, on peut commencer à introduire des textures moulinées un peu plus épaisses. On teste, on voit comment bébé réagit. Chaque enfant est différent ! Certains voudront des textures lisses longtemps, d’autres seront plus aventureux… Allez comprendre. Pas d’inquiétude en tout cas.

Si bébé tient assis dans sa chaise, le dos bien droit, qu’il tient sa tête et qu’il arrive à amener des objets (et donc, par la force des choses… des aliments) à sa bouche : c’est le feu vert ! Votre pédiatre, que vous voyez probablement souvent entre tous ces vaccins et RDV de routine, pourra vous conseiller. Concernant la DME, on ne passe pas par l’étape purée lisse, on attaque donc un peu plus tard, vers 6 mois, et  comme pour le reste, notez qu’il ne faut pas forcément qu’il y ait apparition de dents car les morceaux proposés sont mous, fondants et peuvent s’écraser avec la langue facilement.

loismoreno-16 (1)-min
bebe_10_12_mois

Team purée

Vous avez fait votre petit temps de purées lisses. On considère qu’il y a une fenêtre entre 4 et 9 mois selon l’enfant et le démarrage de la diversification. C’est une période où bébé va être ouvert à cette découverte de textures.

– On commence alors avec de la purée lisse (pas de morceaux avant 6 mois, Bébé n’est pas tout à fait près).

– Puis vers 6/8 mois, on part sur des aliments hachés ou écrasés grossièrement. On ajoute dans les purées des toutes petites pâtes, semoule, du riz bien cuit écrasé, de l’œuf dur haché, des morceaux de poisson (bien cuits !). Cela donne une texture plus épaisse à la purée et moulinée.

– 2 mois après, donc vers 8/10 mois si t’as bien suivi, cap sur les gros morceaux très mous qui s’écrasent entre la langue et le palais (les doigts ça marche aussi).

– Et vers 10/12 mois, on part carrément sur les morceaux à croquer, mâcher avec les dents, crus ou cuits.

Tout cela, c’est évidemment indicatif. Les goûts et les couleurs vous savez… Votre bébé a déjà ses préférences, certains sautent des étapes, d’autres non. Chacun son rythme, bébé.

Introduction des morceaux dans l’alimentation de bébé en DME

Que l’on soit team DME à fond ou que l’on fasse les 2, les aliments proposés doivent pouvoir se prendre avec leurs petits doigts.

Entre 6 et 9 mois, on commence donc avec des légumes bien bien cuits, fondants : il faut qu’il puisse les écraser avec ses doigts, sa langue, ses gencives.
Le morceau doit être adapté à ses capacités : au début pas de PETIT morceau mais au contraire, un morceau de la taille du poing de bébé et très fondant comme du beurre (mais pas un morceau de beurre hein!) Exemple : banane, brocoli…

Introduction des textures et morceaux dans la diversification
Introduction des textures et morceaux dans la diversification

On commence par quel aliment ? 

Des légumes bien cuits, des fruits mûrs, de la viande ou du poisson très tendre (avec un peu de jus pour que ce soit bien mou), du pain, des biscuits adaptés qui fondent facilement…

Quelques tips

– Choisir le bon moment
Tout est question de psychologie! Soyez à l’écoute de votre enfant, observez ses habitudes. Pas question de lui proposer un morceau quand il est fatigué, énervé… Un week-end, un déjeuner… Il faut ruser, que ce soit un plaisir!

– Bien installer bébé
L’installation de bébé pour démarrer ce processus de diversification et d’exploration alimentaire est cruciale! Bébé doit se sentir soutenu, ses pieds bien posés. 

– Le laisser explorer
Ses sens sont en éveil! Laissez-le regarder, toucher, sentir, goûter. Aidez-le si besoin mais ne le forcez évidemment pas.

– Convenir à ses goûts
Proposez-lui des saveurs qu’il connaît sous forme de purée et qu’il apprécie.

– Ne pas paniquer
Si bébé refuse les morceaux, on lui repropose calmement, plusieurs fois. Si vers 18 mois bébé refuse les morceaux vous pouvez consulter.

Les aliments à éviter lors de l’introduction des textures et des petits morceaux

Les fruits et légumes avec la peau, la mie de pain, tout ce qui peut créer un risque d’étouffement (aliments petits ronds durs – raisin, noix, tomates cerises etc.) des aliments pas assez cuits… Tout cela relève du bon sens en réalité. Faites-vous confiance! 

Peur de l’étouffement? 

La peur est évidemment normale mais rappelez-vous que la vie est bien faite. On vous a beaucoup parlé de cette période où bébé est capable de porter de la nourriture (ou des objets) à la bouche. C’est une manière de vous repérer dans son éveil et sa motricité. D’autre part, oui, vraiment, la vie est bien faite, car l’enfant a un réflexe nauséeux (ou gag réflexe). En gros, si un aliment va trop loin, il va avoir tendance, par réflexe donc, à le rejeter, à le cracher, le vomir, comme un haut le cœur, c’est une protection naturelle. S’il respire, devient rouge, fait du bruit… on ne fait RIEN et on reste calme (oui, c’est compliqué dans cette situation), il va se débrouiller comme un grand ! 

bébé qui regarde

Découvrez notre nouvelle gamme de Moulinés

  • X
    new
    Moulinés potimarron lentilles corail bio pour bébé

    Moulinés Lentilles & Potimarron

    180 g
    26 avis
     
    2,70
    +
  • X
    new
    Moulinés patate douce quinoa bio pour bébé

    Moulinés Patate douce & Quinoa

    180 g
    24 avis
     
    2,70
    +
  • X
    new
    Moulinés chou-fleur et boulgour bio pour bébé

    Moulinés Chou-fleur & Boulgour

    180 g
    15 avis
     
    2,70
    +