ÇA VA MILKER BÉBÉ

Help! Quand bébé refuse le biberon…

Si certaines connaîtront un bébé plus qu’enthousiaste face à un biberon, tant et si bien que certains petits coquins délaissent parfois le sein… Et bien une autre team et pas des moindres se dessine également : celle de bébés qui ne veulent pas entendre parler de ce « biberon ». Et oui, quelle diablerie que voilà! Que l’on soit en train de sevrer Bébé ou de passer en allaitement mixte, parfois ce tout petit être s’affirme. C’est non. Et même parfois, il hurle. On dirait Hulk! Comment s’en sortir? On vous donne nos tips.

Transition lait infantile

Une transition en douceur tu feras.

Rappelez-vous, bébé est une vieille personne avec ses petites habitudes. Alors, pour ne pas trop le perturber, pauvre petit pépère, on fait les choses en douuuuceur.

On commence déjà par changer le contenant. Sous titré : on commence par du lait maternel dans le biberon. Le temps de trouver LE bon biberon. Car oui, il en existe… des tas. Des petits, des grands, en verre, en silicone, en forme de sein (oui oui, coucou Ehlée, avec des tétines différentes et des débits différents. Pas de panique, vous trouverez celui qui vous conviendra le mieux. Chaque tétine s’adapte à l’âge et au débit de chaque enfant.

Ensuite, quand on a trouvé biberon à son pied (ou plutôt, à sa bouche huhu) on peut changer petit à petit, le contenu. Et là, si vous suivez bien, on parle donc : du lait. Au début donc, on laisse 100% de lait maternel, puis on met un petit peu de lait infantile, puis un peu plus et ainsi de suite jusqu’à un bib full lait infantile. On vous expliquait comment faire la transition dans cet article.

Quelques règles tu respecteras.

Pour que le passage au biberon se fasse de la meilleure façon, l’idéal est que ce soit une envie, qu’on se sente prête pour ce step.

Parfois, c’est à contre-coeur, on se sait mama, mais si c’est un désir alors c’est déjà top. L’important c’est d’être sereine au maximum!

Ça passe aussi par un coup de main. Du co-parent, de belle-maman, de la copine, voisine, collègue… Peu importe! Bébé a un flair RARE, et il peut sentir que la source de son précieux élixir est à proximité. Alors, le mieux, c’est de faire diversion héhé.

Choisir son lait infantile
biberon_bebe

Ces conseils tu liras.

– L’importance de la tétine du biberon. Il en existe des tonnes, parfois, il faut juste en faire plusieurs avant de trouver la bonne. Comme… Pas mal de choses dans la vie non? A méditer.

– Le saviez-vous? Il existe une multitude de façons de donner à manger à un bébé. Tasse, cuillère, soft cup, seringue (comme un petit oiseau oui oui)… Ne vous avouez jamais vaincu.e!

– On ne le dira jamais assez mais demander à une tierce personne de lui donner à manger le temps de la mise en place.

– Certains enfants ont de l’inconfort dans certaines positions, le système digestif du tout-petit est encore fragile. Bien sûr, il faut que bébé soit le plus « assis » possible mais n’hésitez pas à tester d’autres postures, côtés… On y pense peu mais vous pouvez le placer face à vous, sur vos genoux (les yeux dans les yeux) préalablement relevés. Certaines positions peuvent aussi rappeler l’allaitement.

– Comme tout changement dans son petit quotidien bien rythmé, le mieux est d’amener ce nouvel élément (le biberon) quand bébé est calme. Quand il est fatigué ou tout simplement affamé (ou alors giga bonus : LES DEUX) c’est mal venu de proposer quelque chose qu’il ne connaît pas. Il n’aura ni le temps, ni l’envie. Comme vous après une longue journée de taff finalement!

– Et si… on cuisinait avec du lait infantile et du lait maternel : flan, bouillie, porridge… Idéal pour que bébé ait son apport en lait sans y penser et en se régalant.

En cas d’allaitement mixte : rappelons que si bébé refuse le biberon au début, il se rattrapera en tétées la nuit. Pas d’inquiétude 😉

Conclusion

Parfois pendant cette période d’adaptation, bébé va refuser le biberon mais, vous l’aurez compris, ce n’est qu’une question de temps, et vous avez toutes les clés en main pour que cela se passe bien et que tout rentre dans l’ordre.

Il faut bien évidemment garder un œil sur la courbe de poids, il n’est pas rare qu’il y ait une petite cassure pendant cette période mais c’est normal, simplement à surveiller avec votre pédiatre.

Lait de croissance

Découvrez notre lait infantile BIO

  • X
    produit_lait_1_popote

    Le Lait 1er âge

    800 g
    18 avis
     
    19,50
    +
  • X
    produit_lait_2_popote

    Le Lait 2ème âge

    800 g
    29 avis
     
    18,50
    +
  • X
    produit_lait_croissance_popote

    Le Lait 3ème âge Croissance

    800 g
    27 avis
     
    17,50
    +