A TAAABLE

Féculents pour bébé : les meilleures recettes

Oui, les meilleures recettes de féculents pour Bébé. On est HYPER objectifs ! M’enfin, on voulait attiser votre curiosité et si vous nous lisez c’est chose faite ! Popote a sorti une gamme de féculents pour bébés et il y a tant de choses à dire et à faire avec. On vous donne quelques pistes déjà par ici même si les féculents c’est pas que le quinoa et les macaronis on le sait bien.

Pomme de terre, patate douce, riz, quinoa, sarrasin, maïs et millet… Oui, tout ça ce sont des féculents. Mais aussi : les pâtes, la semoule, le boulghour et l’avoine. Eeeetttt aussi : les légumes secs sont eux aussi considérés comme des féculents. Han mais quelle belle et grande famille ! Mais au-delà des idées reçues, ils cachent bien des secrets (voix de Denis Brogniart). A la fin, il n’en restera pas qu’un, mais clairement, ils se battent tous pour arriver dans la petite bouche de bébé.

feculents-pour-bebe

Qu’est-ce que les féculents apportent à Bébé ?

C’est le carburant de l’organisme ! Ils assurent le bon fonctionnement du corps et du cerveau. Ils nous fournissent de l’énergie avec leurs glucides complexes sous forme d’amidon. C’est une source de Vitamine B, de protéines végétales et pour certains : de fibres. Le mieux c’est d’en consommer en petite quantité à chaque repas.

Nope, on vous arrête, les féculents ne font pas grossir, ils ne contiennent pas de gras comme les magazines féminins ont voulu nous le faire croire pendant trop longtemps. Tout est une question de quantité et d’assaisonnement.

Bonus : le soir, les féculents  favorisent l’endormissement ! Vous nous voyez venir ?

Souvent, on conseille (aux petits comme aux grands) de faire un repas riche en glucides, faible en protéines. Les féculents apportent un acide aminé essentiel le tryptophane qui favorise la production de la mélatonine, vous la connaissez, c’est l’hormone du sommeil.
C’est d’autant plus vrai qu’un tout-petit va se réveiller dans la nuit ou alors tôt, très tôt, s’il a pris un repas léger.

Gluten ou pas gluten

Oui, dans la famille des féculents il y a ceux qui contiennent du gluten et ceux qui n’en contiennent pas. Ceux qui ont du gluten on ne les propose pas avant 6 mois mais pas après 8 mois.

D’ailleurs, notez que le gluten, ce mot terriblement et facilement entré dans le langage commun sans qu’on sache à quoi il correspond à part « les pâtes et le pain », est un terme général pour désigner une protéine.

Lorsque l’on commence la diversification alimentaire avec un bébé, on introduit la pomme de terre, la patate douce… Pourquoi ? Parce que ça se mixe facilement, c’est lisse, parfait et surtout : très bon ! Une bonne entrée en matière pour éveiller les papilles de bébé.

Pates-pour-bebe-diversification-alimentaire
feculents_bebe_popote

Les féculents pour Bébé : si on sortait des sentiers battus ?

Il y a des féculents qu’on ne pense pas à proposer aux bébés. Heureusement, avec certaines céréales infantiles il y a déjà une introduction à l’avoine, au sarrasin, au millet mais on peut les donner sous forme entière aussi. Allez sortez votre carnet de note, que dis-je, sortez votre carnet de recettes, on vous donne des méga tips pour jeter un sort au repas de bébé :

– Le Sarrasin

C’est un peu LA star des restaurants bistronomiques où toute une génération de chef.f.es a été biberonnée à Top Chef. Ce n’est pas pour nous déplaire. D’ailleurs saviez-vous que le Sarrasin n’est pas une céréale, mais une plante dont les graines sont récoltées (encore une fois vous allez BRILLER en société). Quand on cuit bien le sarrasin, ça fait une sorte de petite purée au goût de noisette assez sympathique. Ah ! On vous surprend sur ce coup, on y pense peu n’est-ce pas ?

Loetitia nous conseille de mettre au fond d’un plat notre sarrasin cuit, de verser une gourde de Butternut Popote et de parsemer de fromage rapé avant d’enfourner. Ta-da !

– Le Millet

Le quoi ? On plaisante (quoi que…) Bon, on n’en consomme pas tous les jours, on ne le voit pas au menu de tous les restau mais il a le mérite d’exister. On rappelle quand même que le millet c’est une graine minuscule, comme le couscous qui se cuit comme du quinoa. On l’adore d’ailleurs mélangé avec plein de légumes et du bon jus. Il ne contient pas de gluten ET se cuisine également en dessert pour les petits becs sucrés parmi vous.

– Le Quinoa

Et oui, Popote vous a simplifié la vie en sortant ce parfait Quinoa juste cuit sans matière grasse, sans sel, sans ajout de saveur. D’ailleurs savez-vous bien le cuire ? Si on le rince pas assez le quinoa garde un goût très amer… En tout cas, sachez que le quinoa s’appelle également le riz des incas. Cette petite céréale est sacrée en Bolivie. Elle est très trendy depuis plusieurs années mais en vrai ce n’est même pas une vraie céréale c’est une cousine de la betterave et des épinards. Le quinoa a la réputation d’être riche en protéine végétale de qualité, en vitamines et en oligo-éléments.

Tips de pro : le quinoa est également riche en fer mais avec sa composition végétale il faudra un apport en Vitamines C pour bien l’assimiler !

Avec son apport en fibres, c’est un allié de choix pour les tout-petits. On le cuisine simplement :

Comme un dhal indien avec des lentilles corail au lait de coco, en galettes végé (on râpe quelques légumes on ajoute une popote on casse un œuf et hop un aller-retour à la poêle !) en taboulé ça marche aussi (si l’été s’annonce un jour) et comme pour le sarrasin : un peu de quinoa cuit au fond d’un plat, une gourde légume (ou deux genre Aubergine et Tomates) un peu de fromage râpé ou de feta et paf au four. On peut même avoir l’audace de mettre un peu de basilic dans l’assiette : Miam !

quinoa_cuit_bebe_2