A TAAABLE

Calcium, fluor, fer, phosphore… Le rôle des minéraux dans la santé de bébé

Calcium, fluor, fer, phosphore… Le rôle des minéraux dans la santé de bébé

Ah… Les minéraux ! On en a tous entendu parler d’abord quand on était petits à l’école et on n’en avait pas grand chose à faire de tous ces noms appris par cœur pas vrai ? Mais on en a aussi entendu parler dans Il était une fois… La Vie, soit le meilleur dessin animé des années 90 qui nous a appris peut-être quatre fois plus de choses que les cours de Mme Machin en CM2. Faut dire qu’ils avaient le don de tout rendre vivant et amusant et forcément quand un globule rouge a des yeux mignons et une petite houppette sur la tête, on s’y intéresse 4 fois plus que quand c’est sur un plan moche dans un livre qui a traversé 3 générations.

En attendant que le Ministère de l’Éducation diffuse en classe ce chef d’œuvre de la télévision, nous allons vous faire une petite piqûre de rappel sur ce que sont les minéraux et quels rôles jouent-ils dans le bon développement de l’enfant (et de l’adulte). Spoiler alert : ils sont tous importants et se complètement les uns les autres, d’où l’importance d’une alimentation variée et équilibrée. L’idée c’est de trouver l’équilibre entre l’énergie dépensée et l’énergie consommée.

Fruit et legumes

Les Nutriments

Coucou la BASE. On commence vraiment par le plus général, à savoir l’alimentation sert à l’apport énergétique de l’organisme. On nous rabâche de manger 5 fruits et légumes par jour parce que cela sert au bon fonctionnement de notre corps, à la thermo-régulation, au travail musculaire et pour les enfants, la bonne croissance. Il faut manger diversifié, c’est-à-dire :

On va consommer des protéines. Elles sont présentes dans notre corps mais nous avons besoin d’un renouvellement permanent. Pour cela, on consomme 50 % de protéines animales: viande, œuf, produits laitiers et 50 % de protéines végétales: céréales et légumes secs.

Les glucides eux, fournissent l’énergie. Les glucides simples ont une action rapide et les glucides complexes permettent une action prolongée. Ce sont les féculents par exemple.

Les fibres régulent la glycémie en ralentissant la vitesse d’absorption des glucides.

Les lipides on vous en avait parlé ici ce sont les bons gras. Ils sont essentiels pour le bon développement de bébé. Dans nos délicieux petits pots pour bébé par exemple, il n’y en a pas. Beurre ou huile pour bébé, à vous de choisir !

Les Minéraux

Ben oui, on est un peu là pour ça.

Le calcium avec un C comme Croissance #mémotechnique. C’est celui qui est présent en plus grande quantité dans le corps. 99% est stocké dans les os et dans les dents. Comme les protéines dont on parlait plus haut (juste pour voir si vous suivez), le calcium a besoin d’être renouvelé. C’est pourquoi, même si on a fini sa croissance, on a besoin d’en consommer. Il intervient aussi dans la contraction musculaire et la coagulation sanguine. Le calcium a besoin de phosphore et de Vitamine D pour bien faire son travail.

On en trouve où ? les produits laitiers, les laits infantiles. On recommande 3 produits laitiers par jour. Pour plus d’informations, retrouvez notre article sur les laits pour bébé.

Le magnésium lui, favorise les réactions enzymatiques et travaille au bon fonctionnement général du corps. Il intervient au niveau du tissu musculaire, cardiaque et nerveux dans la production d’énergie et la synthèse des protéines. Il est présent dans notre corps pour 50 % dans les os et 25 % dans les muscles. Une carence en magnésium peut entraîner irritabilité, troubles du sommeil…

On en trouve où ? Le chocolat, les fruits secs, l’hépar, la quézac…

Le phosphore est contenu dans les os. Il s’associe au calcium pour renforcer leur solidité. Il intervient également dans le transport et le stockage d’énergie dans les cellules.

On en trouve où ? Les produits laitiers, les fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes, olives, avocats) et dans la viande et les abats (ET OUI ! Miam miam, un petit rognon pour bébé peut-être ? Bon. Chance.)

Le potassium régule la pression entre les liquides intérieur et extérieur des cellules, la transmission et les impulsions nerveuses des muscles et du coeur.

On en trouve où ? Dans les fruits et légumes secs oléagineux, algues, bananes, pommes de terre et chocolat.

Le sodium est indispensable à notre corps. Car oui, le sel, même s’il a mauvaise réputation est essentiel. Il maintient la pression osmotique, participe à l’équilibre hydroelectrolitique, évite les oedèmes et la déshydratation, mais attention à l’excès. On ne sale pas les repas pour bébé !

Il est très important de rappeler que le mode de préparation va influer sur les minéraux contrairement aux nutriments cités plus haut. On évite donc de les faire tremper, ou trop cuire. Pour ceux qui ont une maladie, on peut en revanche jouer sur ces pertes pour faire évoluer le taux de sodium ou de potassium par exemple.

Biberon

Les oligoéléments

(Essayez de le dire 10 fois de suite très vite pour voir)

Le Fer constitue les hémoglobines. Il aide au transport de l’oxygène des poumons aux organes. Il est mieux absorbé s’il est d’origine animale et en présence de vitamine C. Il y a un grand risque de carences entre 1 et 3 ans chez l’enfant. Pour l’éviter, on essaye de tenir le lait de croissance le plus longtemps possible car il apporte du fer.

On en trouve où ? Boudin, jaune d’oeuf, moules, La viande rouge, persil, légumes secs…

Le Zinc agit au niveau des activités enzymatiques et du renouvellement des cellules.

On en trouve où ? Des coquillages, les huîtres (attention pas avant 3 ans!), les poissons et toutes les viandes mais particulièrement le boeuf.

Le Cuivre intervient dans la minéralisation osseuse, la neuro-transmission, les mécanismes de défense immunitaire et le métabolisme du fer.

On en trouve où ? Dans les abats (encore eux), les mollusques et les céréales.

Les vitamines

Elles sont indispensables au bon fonctionnement du corps mais méconnues. Savez-vous par exemple qu’elles sont sans valeur énergétique tout comme les minéraux ? Que le corps ne les fabrique pas à l’exception de la Vitamine D et K ? Sa surconsommation peut également être toxique et on ne donne jamais de vitamines sans consulter un médecin. Suivez le guide des vitamines les plus importantes (car il en existe des tas).

Les vitamines lipo-solubles sont uniquement solubles dans le gras et comportent un risque de surdosage. Il s’agit de :

La Vitamine A :

Certains végétaux en sont riches. Les épinards, les herbes aromatiques. Elle sert à la croissance des cellules et aux défenses immunitaires.

On en trouve où ? Les abats, les poissons, les viandes, le beurre, la patate douce, la carotte, le potiron, les épinards, les algues…

La Vitamine D : L’absorption du calcium et du phosphore

Minéralisation osseuse, transmission nerveuse, coagulation sanguine, régulation hormonale, défense du système immunitaire… La Vitamine D est apportée par l’alimentation et est aussi  produite par le corps sous l’effet du soleil (mais on met pas un bébé au soleil hein !). Les laits infantiles sont enrichis heureusement. On est pratiquement tous carencés de toute façon !

On en trouve où ? L’huile de foie de morue (haha bonne chance pour faire gober ça aux enfants en 2019) et les poissons gras. Sinon on part du principe qu’on est carencés et puis tant pis.

De la vitamine D est très fréquemment prescrite par les médecins en période hivernale.

La Vitamine E : Les vitamines de la peau

A l’inverse, il est rare que notre corps en manque. On en trouve dans la matières grasses et elle agit en synergie avec la Vitamine C.

On en trouve où ? Dans les huiles et les oléagineux.

La vitamine K : La coagulation sanguine

C’est essentiel à la croissance et au renouvellement des tissus osseux mais encore une fois, il est rare que nous en manquions.

On en trouve où ? Dans les légumes verts, épinards, choux, persil…

Les vitamines hydo-solubles sont les vitamines B et C, avec elles, il y a peu de risque de surdosage.

La Vitamine C : Antioxydante

C’est la vitamine la plus connue, certainement la préférée des enfants… Elle permet de lutter contre les infections virales et bactériennes, mais aussi une bonne assimilation du fer. Elle est sensible à la chaleur et à la lumière.

On en trouve où ? Les agrumes, les kiwis, les cassis, les choux….

La Vitamine B : Le métabolisme des cellules

-B12 : elle joue sur le système nerveux. D’origine animale exclusivement, il est très important d’en consommer lors d’une alimentation végan sous forme de complément alimentaire.

On en trouve où ? dans les poissons, les crustacés, les oeufs, fromages et laitages.

-B9 : acides foliques, à surveiller en cas de maladies intestinales.

On en trouve où ? dans les oeufs, les épinards, les choux, les feuilles vertes et le foie.

bébé marche
bébé mange pomme

A noter :

Les carences en vitamines et minéraux chez les bébés de 6 mois sont rares, car tout est couvert par le lait infantile ou maternel (sauf maladie).

Enfin, tout ceci nous rappelle qu’un enfant doit manger de tout, qu’il ne faut pas supprimer de groupe, se priver de micro-nutriments car ils sont tous là pour s’apporter des choses les uns aux autres. Pensez aux petits bonhommes d’Il était une fois… La vie, ils travaillent en équipe dans notre corps pour que la machine fonctionne et que la croissance et le développement soit au mieux. MANGEZ ÉQUILIBRÉ ! Bonne nouvelle, nos petites gourdes de purée constituent un repas sain pour bébé