Bébé a 4 mois : tout savoir sur la diversification alimentaire avec Popote

Comment bien commencer ?

bebe_4_mois_diversification_alimentaire

Ce qu’il faut savoir avant de commencer

Diversification_alimentaire_4mois

On commence quand ?

En fonction de la courbe de croissance de bébé, de son appétit, de son éveil, de son intérêt pour la nourriture… On part sur 4 mois au plus tôt, 5 mois c’est bien et 6 mois c’est tout à fait NOR-MAL ! Avant les 4 mois de Bébé, c’est du lait et rien que du lait (maternel ou infantile). Entre 4 et 6 mois, tous les apports nutritionnels se font par le lait, la diversification c’est de la découverte.  

On commence comment ?

Tu as peut-être entendu Mama que les recommandations de Santé Publique France ont changé en 2021 : fini l’ère du légume orange en premier pendant 3 jours d’affilées. On lâche prise et ça va aller.

Bébé peut être initié à toutes les familles de produits dès le début sous forme de purée ou compote lisse, y compris les allergènes. Cela peut vous paraître fou, mais introduire les allergènes dès 4 à 6 mois diminuent le risque de développer des allergies et des intolérances par la suite.

Il n’y a pas d’ordre précis à respecter pour introduire les différentes catégories d’aliments (légumes, viandes, poisson, féculents, céréales, légumineuses, fruits…). Rassure toi Mama, on n’est pas obligé de tout donner au cours du même repas, on y va petit à petit et on répartit sur la semaine.

On commence la diversification le midi ou le soir, en fonction de ce qui est le plus pratique dans votre emploi du temps, qu’on sait ô combien chargé.

Nous c'est Popote, la marque idéale pour se lancer dans la diversification alimentaire de Bébé avec des produits BIO et made in France !

Débuter la diversification à 4 mois

produits_laitiers_bebe_diversification_alimentaire

Le lait et les produits laitiers

Le lait maternel* ou lait infantile doit rester l’aliment principal de Bébé, c’est lui qui couvre les besoins essentiels de Bébé. Les tétées restent donc à volonté, et si vous êtes au biberon on donne à Bébé de 500 à 800mL de lait infantile 1er âge par jour. Cela fait aussi partie de son hydratation.

On peut donner quelques cuillères à café de yaourt nature ou faire fondre un peu de fromage de temps en temps sur une purée de légumes pour la découverte.

On ne donne pas ?

  • Pas de lait cru, ni de fromages au lait cru (sauf les fromages à pâte pressée cuite comme l’emmental ou le comté)
  • Pas de produits 0%, écrémés et demi-écrémés avant 3 ans. On donne des produits au lait entier.

*Yes Mama, le lait maternel c’est le top du top. L’OMS le recommande d’ailleurs exclusivement jusqu’à 6 mois. Mais il y a 1000 façons d’etre parent

legumes_diversification_alimentaire_bebe

Les légumes

Comment intégrer les légumes ?

On commence par UN légume , sans le mélanger à d’autres ingrédients, pour habituer Bébé à ce nouveau goût pour habituer Bébé à ce nouveau goût.

On n’ajoute pas de sel (ni dans les purées maisons ni dans les petits pots). Une fois que le légume a été accepté seul, on peut très vite les mélanger à d’autres, les accompagner d’épices ou proposer à côté une cuillère à café de viande, poisson ou féculent.

On propose tous les légumes en purée lisse, généralement à la cuillère. Si Bébé veut découvrir par lui-même, on peut le laisser prendre la purée avec les doigts, il va kiffer (préparez-vous à un tsunami de panais dans la cuisine).

Si vous souhaitez démarrer en DME (diversification menée par l’enfant) il faudra attendre plutôt les 6 mois de Bébé, qu’il sache bien se tenir assis bien droit.

Par quel légume on commence ?

Il n’y a pas d’ordre particulier à respecter, Bébé s’adaptera.

Mais les légumes orange font un tabac chez les tout-petits, c’est le plus facile.
Carottes, butternut, potiron… Ensuite les classiques haricots verts, courgettes et petits pois sont recommandés. Au début, Bébé peut faire un peu la grimace avec certains légumes un peu fort en goût : l’artichaut par exemple, car même s’il a un nom mignon. Mais pas de panique, on peut proposer jusqu’à 10 fois le même aliment, pour que Bébé accepte. 

Certains légumes sont connus pour être un peu moins faciles au début : brocoli, chou-fleur et plus généralement les légumes de la famille des choux peuvent un peu perturber le système digestif de Bébé.

En quelle quantité ?

A 4 mois, l’estomac de Bébé est petit (grosso modo une nectarine), on part sur 2 à 3 cuillerées à café, avant ou après le biberon ou la tétée et on augmente progressivement en fonction de l’appétit de Bébé. De préférence pas dans le biberon afin de l’habituer à la cuillère. La règle d’or : on fait confiance à Bébé et on ne force jamais.

fruits_diversification_alimentaire_bebe

Les fruits

Comment intégrer les fruits ?

On peut commencer par introduire UN fruit au goûter par exemple (au dessert ça marche aussi) : des fruits bien cuits et mixés ou des compotes lisses, et on n’ajoute pas de sucres.
On commence en tout simplicité par : les pommes, les poires, les pêches, les abricots ou la banane.

Même les fraises ? Oui, on peut tout introduire, on reco désormais d’introduire les allergènes dès le début, et les fraises ne font pas partie des 12 allergènes reconnus (en cas de petite plaque rouge, pas de panique il s’agit surement d’une réaction à l’histamine, c’est OK et ça part tout seul !).

En quelle quantité ?

Avant 6 mois on donne quelques cuillerées. Et là encore, on fait confiance à Bébé, on se fie à ses réactions et son appétit. On complète avec un biberon de lait infantile 1er âge ou une tétée.

Et côté fruits à coques ?

Amandes, noisettes, noix… Oui, ce sont des allergènes mais comme les fruits rouges on recommande de les intégrer rapidement sous forme de poudre ou de purée non sucrée/salée (oui à la purée de cacahuète, non au peanut butter, donc !). On reste sur des ptites ptites quantités (pas plus d’une demi-cuillère à café) en les mélangeant à une purée ou compote. Jamais entiers avant 3 ans, risque de fausse route.

feculents_bebe_diversification_alimentaire

Les féculents et les légumes secs

Dès 4 mois, Bébé peut partir à la découverte des pâtes, semoule, riz, y compris les féculents complets ou semi-complets si Bébé les digère. On peut proposer aussi des féculents avec gluten, même pour les enfants à risque d’allergie. On introduit aussi les légumes secs (lentilles, pois chiches, pois cassés…), ils sont riches en fibres et en fer.

En quelle quantité ?

On peut lui faire goûter la première fois l’aliment sous forme de purée lisse et ensuite toujours mélangés avec des légumes : ¼ de féculents mixés pour ¾ de légumes mixés.  

proteines_animales_bebe_diversification_alimentaire

Les protéines

On peut proposer à Bébé volailles & autres viandes, poissons, œufs dès 4 mois. On lui donne toujours très cuits (exit les préparations à base d’œufs crus, la mousse choco ça sera pour plus tard).

En quelle quantité ?

En toute toute petite quantité : pas plus de 5g par jour, soit 1 cuillère à café de viandes ou poissons mixés ou d’œuf dur écrasé. Côté viandes, on privilégie la volaille. Côté poisson, c’est 2 fois par semaine dont 1 poisson gras : au saumon (mon préféré !) sardine, maquereau…

On évite ?

La charcuterie à cause du sel nécessaire à sa préparation. On peut donner du jambon blanc sans sel ajouté (du porc donc !) une fois de temps en temps, et toujours mixé très lisse.

produits_laitiers_bebe_diversification_alimentaire

Les matières grasses

Le gras c’est la vie ! Et oui, contrairement aux préjugés, il faut donner des matières grasses à Bébé. On les ajoute crues aux purées (sauf aux petits pots qui en contiennent déjà). On privilégie les huiles et on varie les plaisirs (huile de colza, huile de noix, huile d’olive). On donne 1 cuillère à café d’huile par jour et une noisette de beurre de temps en temps.

Quelques règles d'or de la diversification

  • A chaque Bébé, son rythme. Faites-vous confiance Mama!
  • Le lait maternel (ou préparations pour nourrissons) reste l’aliment principal de Bébé. A 4 mois c’est de la découverte.
  • On peut introduire toutes les familles de produits dès 4 mois, y compris les allergènes.
  • On ne force jamais Bébé mais on peut proposerjusqu’à 10 fois le même aliment.
  • On n’oublie pas la matière grasse.
  • On ne sale pas et on ne sucre pas.
  • On ne donne pas: lait cru & assimilés, produits écrémés et démi écrémés, coquillages et viandes crues, soja, œuf cru, boissons sucrées, café, thé, sel, miel, produits sucrés

Prêts à vous lancer ?

Popote, c’est une nouvelle façon d’envisager les repas de bébé avec des gourdes de fruits, légumes, viandes et féculents BIO, facile à utiliser et parfaites pour débuter la diversification.

MA PREMIERE POPOTE : la box pour débuter la diversification alimentaire dès 4 mois

La box contient :

un bol et sa cuillère canon

un mignon bavoir en coton bio certifié OEKO TEX

8 cartes étapes pour suivre la diversification de Bébé mois par mois

un livre complet pour devenir incollable sur le sujet

– des recettes faciles à préparer

– les 8 gourdes Popote parfaites pour débuter la diversification dès 4 mois

Popote, une gamme de fruits, légumes, viandes et féculents BIO. Prêts à régaler Bébé !

popote_alimentation_bebe_bio

100% BIO

gourdes_mono_saveur_popote

Une saveur à la fois

popote_sans_allergene_bebe

Sans allergène

compotes_sans_sucre_ajoute_bebe

Sans sucre ajouté

purees_compotes_bebe_sans_conservateurs

Zéro conservateur